Home
Le Nouvel Athanor
Christian Moncelet - Monographie

moncelet-poetes-efface-couv-9782356230997


Christian Moncelet


Portrait, bibliographie, anthologie

 

 

 

Collection Poètes trop effacés

ISBN : 9782356230997

Prix : 15 €

 

 

 

 

 

 

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

 

Christian Moncelet est né en Algérie, d'une mère auvergnate et d'un père bas Breton. Il a vu le jour un 29 février 1944, gagnant ainsi sur le temps un an tous les quatre ans. Il vit toujours à l'ombre des moustaches de Vercingétorix et des années bissextiles. Marié à une Marguerite, il est aujourd'hui, avec ses trois filles, entouré de fleurs.

Agrégé de Lettres Modernes en 1967, Docteur du Troisième Cycle en 1972, Docteur d'État grâce à une thèse consacrée à René Guy Cadou, soutenue en 1988 et qui fera un beau livre édité. Moncelet fonda dès 1976 la revue ARPA. Durant plusieurs décennies, il publia d'ailleurs des poèmes dans cette publication talentueuse animée de longue date par Gérard Bocholier et Jean-Pierre Siméon.

La poésie de Christian Moncelet est toujours lisible par tous, même les enfants ! Moncelet a été acteur et metteur en scène. C'est un bateleur infatigable qui s'est produit dans des fêtes du Livre, pour des médiathèques, en milieu carcéral. Il demeure « main tendue », « au boulier du bonheur » (sic). Avec feu Michel Baglin, il ne retient pas ses mots dans sa poche fraternelle. Il avoue aimer trinquer « en buvant cul sec l'alcool des vents ». Cette ébriété est rare, elle est rebelle et ne peut que nous plaire.

 

 
Le silence - Cahiers du Sens n°30 - 2020


 cahiers-du-sens-n30-m-tempo

Le silence

2020, la dernière édition Les Cahiers du Sens !


 

Par une commune volonté de ses fondateurs, le couple Danny-Marc et Jean-Luc Maxence, ce trentième numéro des Cahiers du Sens que vous avez entre les mains sera le dernier à paraître !

La série pourra alors prendre sa juste place dans la riche épopée des revues de poésie. D-M et JLM s'accorderont enfin le droit de préparer la fin de leurs deux existences d'éditeurs pas- sionnés et de poètes militants. Dès lors, ils pourront fixer, les yeux dans les yeux « la mort aux yeux crevés » à qui Maxence fit un jour allusion dans un texte !

LE SILENCE est paradoxalement le thème choisi pour cette année 2020 qui nous a rappelé, par la pandémie du «conoravirus», QUE NOUS SOMMES TOUS MORTELS comme les civilisations évoquées par le poète.

Au fond, LES CAHIERS DU SENS ont été, au fil des thèmes traités, l'éphéméride varié des dernières années d'une vivante Histoire de la poésie contemporaine. Loin des Académies pompeuses et des snobismes étroits, le seul orgueil que nous revendiquons au bout du chemin est celui d'avoir assumé jusqu'au bout la liberté de nos choix et la joie de nos découvertes mystiques. Tout le reste est casuistique pour les jaloux et bavardages pour les sots. Lisez et rêvez au SILENCE, il devrait faire beaucoup de bruits désormais !

 

Les Cahiers du Sens n°30

Le Silence

Par Jean-Luc Maxence et Danny-Marc

Ean 13 : 9782356230980

Isbn : 978-2-35623-098-0

Prix public : 20 euros 


Pour commander cet ouvrage: cliquez ici

Lire la suite...
 
Tout est dit ? - Jean-Luc Maxence

tout-est-dit-maxence-1edc


Tout est dit ?


Jean-Luc maxence 

 

 

 

Collection Crème

ISBN / EAN : 9782356230959

Prix : 15 €

 

 

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

 

Lire la suite...
 
Divers et de Printemps - Jean Debruynne

divers-et-de-printemps-debruynne-1edc


Divers et de Printemps


Jean Debruynne 

Préface de Françoise Parmentier

Postface de Gaëtan de Courrèges

 

Collection Crème

ISBN / EAN : 9782356230904

Prix : 15 €

 

 

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

 

Lire la suite...
 
Le plain chant des hautes terres - Legrand et Viallebesset

plain-chant-viallebesset-1edc


Le plain chant des hautes terres


Claude Legrand & Jacques Viallebesset 

27 tableaux & 27 poèmes

 

 

ISBN : 9 782356 230935

Prix : 23 €

 

 

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

 

L'un, Claude Legrand, poétise avec des couleurs et des pinceaux, l'autre, Jacques Viallebesset, avec des mots et une plume, mais les deux sont poètes puisque chacun donne à voir le réel sous une autre de ses faces que celle que l'on voit communément.

D'abord, il y a, sous le regard de chacun, ces paysages de « grand air », cet air tout bleu, qui passe avec les caravanes de nuages poussés par le vent, ces longues prairies herbeuses, l'eau qui bruisse dans l'herbe et ces arbres qui écrivent une calligraphie inconnue dans le ciel ; ce sont les hauts plateaux du Cézallier.

Puis leur regard, qui dialogue, se pose ; il transmute, par l'alchimie créatrice, le réel...Nous entrons alors dans le pays de l'imaginaire, ce « pays où l'on n'arrive jamais », parce que nous le portons en nous.

Peut alors se lever Le plain-chant des hautes terres .

 
«DébutPrécédent12345678SuivantFin»

Page 1 sur 8
Copyright © 2020 Le Nouvel Athanor. Tous droits réservés.