Home Editorial APRÈS LE PRINTEMPS DES POÈTES ET LE SALON DU LIVRE

APRÈS LE PRINTEMPS DES POÈTES ET LE SALON DU LIVRE,

LE NOUVEL ATHANOR…


Alors que le PRINTEMPS DES POÈTES et le SALON DU LIVRE DE PARIS viennent de s’achever et que les grands groupes d’édition en France ont tenté d’imposer leur omniprésence commerciale, le temps des bilans capitalistes est quelque peu triste : le PRINTEMPS n’a pas eu l’impact des saisons précédentes, le SALON DU LIVRE non plus.

Pourtant, grâce au premier recueil de Jacques Viallebesset, L’écorce des cœurs, orné magistralement par Jérôme Toret, LE NOUVEL ATHANOR s’est maintenu à la pointe de l’édition de haute qualité littéraire concernant la poésie contemporaine française !

Le « Récital-signature » au dernier étage du Périscope, le 16 mars et le  vernissage au SPIRIT-BAR le 19, ont attiré plus de 100 personnes éprises de bonne poésie qui se sont, pour un grand nombre d’entre elles, donnés rendez-vous au THÉÂTRE DARIUS MILHAUD (80 allée Darius Milhaud, Paris 19, réservation 01 42 01 92 26), le VENDREDI 25 mars pour l’adaptation du recueil de Jacques Viallebesset par le metteur en scène JEAN VERMEIL, assisté de CÉLINE BEVIERRE, PIERRE-YVES BON, DAMIEN BOURGES, JULIE CAPPADONA, THOMAS GRASCOEUR et DAPHNÉ YVON (élèves du Cours FLORENT).

 

Une fois de plus, la preuve est ainsi faite qu’une poésie de grande qualité est transmissible, contagieuse même, quand ses amoureux veulent bien la rencontrer en tant que  MILITANTS DU NOUVEL ATHANOR !

À tous, nos remerciements émus.

Jean-Luc Maxence

Danny-Marc

APRÈS LE PRINTEMPS DES POÈTES ET LE SALON DU LIVRE, LE NOUVEL ATHANOR…

Alors que le PRINTEMPS DES POÈTES et le SALON DU LIVRE DE PARIS viennent de s’achever et que les grands groupes d’édition en France ont tenté d’imposer leur omniprésence commerciale, le temps des bilans capitalistes est quelque peu triste : le PRINTEMPS n’a pas eu l’impact des saisons précédentes, le SALON DU LIVRE non plus.

Pourtant, grâce au premier recueil de Jacques Viallebesset, L’écorce des cœurs, orné magistralement par Jérôme Toret, LE NOUVEL ATHANOR s’est maintenu à la pointe de l’édition de haute qualité littéraire concernant la poésie contemporaine française !

Le « Récital-signature » au dernier étage du Périscope, le 16 mars et le vernissage au SPIRIT-BAR le 19, ont attiré plus de 100 personnes éprises de bonne poésie qui se sont, pour un grand nombre d’entre elles, donnés rendez-vous au THÉÂTRE DARIUS MILHAUD (80 allée Darius

APRÈS LE PRINTEMPS DES POÈTES ET LE SALON DU LIVRE, LE NOUVEL ATHANOR…

Alors que le PRINTEMPS DES POÈTES et le SALON DU LIVRE DE PARIS viennent de s’achever et que les grands groupes d’édition en France ont tenté d’imposer leur omniprésence commerciale, le temps des bilans capitalistes est quelque peu triste : le PRINTEMPS n’a pas eu l’impact des saisons précédentes, le SALON DU LIVRE non plus.

Pourtant, grâce au premier recueil de Jacques Viallebesset, L’écorce des cœurs, orné magistralement par Jérôme Toret, LE NOUVEL ATHANOR s’est maintenu à la pointe de l’édition de haute qualité littéraire concernant la poésie contemporaine française !

Le « Récital-signature » au dernier étage du Périscope, le 16 mars et le  vernissage au SPIRIT-BAR le 19, ont attiré plus de 100 personnes éprises de bonne poésie qui se sont, pour un grand nombre d’entre elles, donnés rendez-vous au THÉÂTRE DARIUS MILHAUD (80 allée Darius Milhaud, Paris 19, réservation 01 42 01 92 26), le VENDREDI 25 mars pour l’adaptation du recueil de Jacques Viallebesset par le metteur en scène JEAN VERMEIL, assisté de CÉLINE BEVIERRE, PIERRE-YVES BON, DAMIEN BOURGES, JULIE CAPPADONA, THOMAS GRASCOEUR et DAPHNÉ YVON (élèves du Cours FLORENT).

 

Une fois de plus, la preuve est ainsi faite qu’une poésie de grande qualité est transmissible, contagieuse même, quand ses amoureux veulent bien la rencontrer en tant que  MILITANTS DU NOUVEL ATHANOR !

À tous, nos remerciements émus.

Jean-Luc Maxence

Danny-Marc

Milhaud, Paris 19, réservation 01 42 01 92 26), le VENDREDI 25 mars pour l’adaptation du recueil de Jacques Viallebesset par le metteur en scène JEAN VERMEIL, assisté de CÉLINE BEVIERRE, PIERRE-YVES BON, DAMIEN BOURGES, JULIE CAPPADONA, THOMAS GRASCOEUR et DAPHNÉ YVON (élèves du Cours FLORENT).

Une fois de plus, la preuve est ainsi faite qu’une poésie de grande qualité est transmissible, contagieuse même, quand ses amoureux veulent bien la rencontrer en tant que MILITANTS DU NOUVEL ATHANOR !

À tous, nos remerciements émus.

Jean-Luc Maxence

Danny-Marc

Mise à jour le Mercredi, 23 Mars 2011 20:56
 
Copyright © 2019 Le Nouvel Athanor. Tous droits réservés.