Home Poètes trop effacés
Poètes trop effacés
Jean-Yves Vallat - Monographie

jean-yves-vallat-9782356230652


Jean-Yves Vallat


Portrait, bibliographie, anthologie

 

 

 

Collection Poètes trop effacés

ISBN : 9782356230652

Prix : 15 €

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

Ou retrouvez l'ouvrage sur la boutique en ligne Amazon

 

Il
 s'appelle 
Jean‐Yves 
Vallat, 
il 
a 
été 
édité 
la
 première fois
 par
 Colette
 Seghers,
 il
 obtient
 le
 Prix
 Ivan
 Goll
 en 2000, 
il 
sait 
que 
toute 
transcendance 
est
hypothétique, 
il chante 
l'âme 
des 
arbres, 
les 
découvertes 
héréditaires 
du sourcier, 
la
 terre, 
à 
l'heure 
où 
elle 
ne 
sait 
plus 
que 
faire de
 son 
bois 
mort.

Parfois,
 son
 propos
 peut
 sembler
 pessimiste,
 mais Jean‐Yves 
Vallat 
donne, 
avec 
ses 
mots 
inspirés, 
de 
l'eau aux
 fleurs
 écarlates
 du
 jardin.
 Il
 porte
 en
 lui
 de
 la lumière
 secrète
 comme
 son
 poète
 de
 prédilection
 René Char.
 Voilà
 bien
 un
 poète
 de
 l'humilité
 fière,
 de
 la fraternité
 directe,
 un
 marcheur
 au
 couvert
 du
 silence. Le
reconnaître 
et 
le 
lire 
ou 
le 
relire 
est 
une 
joie, 
mieux : un 
acte 
de 
justice 
tout 
simplement.

 
Jean-Pierre Rosnay - Monographie

jean-pierre-rosnay-9782356230669


Jean-Pierre Rosnay


Portrait, bibliographie, anthologie

 

 

 

Collection Poètes trop effacés

ISBN : 9782356230669

Prix : 15 €

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

Ou retrouvez l'ouvrage sur la boutique en ligne Amazon

 

De
 son 
vivant, 
Jean‐Pierre 
Rosnay
 et 
son 
«
Club
des
poètes
»,
 rue de
 Bourgogne,
 à 
Paris, 
n'ont 
jamais 
été 
effacés, 
bien 
au 
contraire ! Mais, 
en 
2016, 
le 
«
Club
»
poursuit
 son 
chemin
 de 
propédeutique poétique.
 De
 plus,
 on
 peut
 se
 demander
 qui
 sont
 les
 nouveaux lecteurs
 de 
l'œuvre 
importante
 de
 Jean‐Pierre 
Rosnay.

Quoi
 qu'il
 en
 soit,
 ce
 treizième
 recueil
 de
 la
 collection
 désormais célèbre
 « Poètes
 trop
 effacés »
 permet
 une
 redécouverte
 audacieuse
 et
 utile
 de
 Jean‐Pierre
 Rosnay,
 grâce
 à
 un
 bref
 portrait
 de l'auteur,
 à
 une
 anthologie
 de
 ses
 textes,
 complétée
 par
 une bibliographie 

et 
quelques 
inédits.

Renaît
 alors
 une
 plume
 vivante
 et
 caustique.
 On
 salue
 la
 verve d'un
 pourfendeur
 d'idées
 reçues,
 le
 rayonnement
 d'une
 grande époque
 de 
la 
poésie 
française.
 Sans
oublier
 que 
Rosnay 
fut
 un
 des plus
 jeunes
 résistants
 de
 France
 au
 Vercors
 et
 qu'il
 ne
 délaissa jamais
 sa
 spontanéité 
d'écriture
 défendant 
une
 certaine 
fraternité entre 
les
 êtres 
humains. 
Voilà 
bien
 une 
belle
 figure
 de 
son 
siècle.

 
Gérard Engelbach - Monographie

gerard-engelbach-poete-efface-couv-


Gérard Engelbach


Portrait, bibliographie, anthologie

 

 

 

Collection Poètes trop effacés

ISBN : 9782356230485

Prix : 15 €

 

Pour commander : téléchargez le bon de commande au format PDF

 

Le
 talent
 de
 Gérard
 Engelbach
 est
 évident
 et
 fascine. Incontestablement,
 Pierre
 Oster
 a
 raison
 d'écrire :
 « c'est
 le
 poète de
 tous
 les
 murmures,
 voyageur
 attentif
 à
 tous
 les
 confins ». Cousin 
subtil
 des
 chantres 
de 
la
 poésie 
blanche, 
il 
n'est 
pas 
dupe de
 sa
 désespérance
 désabusée
 lorsqu'il
 interroge
 l'énigme primordiale. 
Il 
note 
même :
 «Le 
silencieux 
porte 
les 
mondes ».


En effet,
 il
 faut
 prêter
 l'oreille
 même
 aux
 pauses
 pour
 mieux comprendre
 cette 
fine 
alchimie
 des 
mots.

On
 peut
 songer
 aussi
 à
 Jean
 Grosjean
 pour
 une
 écoute permanente
 du
 dieu
 énigmatique,
 discret,
 toujours
 proche
 du silence
 qui,
 justement,
 ne
 fait
 point
 entendre
 sa
 voix
 dans
 le tonnerre
 de
 l'imposant
 Sinaï
 mais
 plutôt
 dans
 le
 zéphyr
 parlant au
 prophète
 Élie.
 En
 lisant
 Engelbach,
 Robert
 Sabatier
 évoque « un
 travail
 artisanal
 sur
 les
 mots »,
 une
 « parfaite
 ordonnance », Serge
 Brindeau,
 Héraclite,
 Parménide
 et
 Hegel,
 en
 plus
 d'André du 
Boucet 
et 
de 
Michel 
Deguy. 
Daniel 
Leuwers
 songe
 quant 
à 
lui «à
 certains
 mots
 d'ordre
 de
 René
 Char»,
 à
 la
 rumination ontologique 
d'un
 André 
Frénaud.

Né
 en
 1930
 à
 Paris,
 Gérard
 Engelbach
 incarne,
 jusqu'à l'émerveillement,
 la
 formule
 de
 Roland
 Barthes :
 « Il
 me
 semble que
 j'ai
 des
 idées
 à
 même
 la
 langue ».
 Là
 est
 la
 puissance
 de
 ce caractère
 en
 dépit
 de
 sa
 discrétion
 même,
 qui
 rend
 évidente
 sa place 
dans
 notre 
série
 « Poètes 
trop 
effacés ».

 
GUY ALLIX Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
jm-berthier-poetes-effaces-couv-s JEAN-MARIE BERTHIER Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
alain-breton-poete-efface-couv-s ALAIN BRETON Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
MICHEL CAZENAVE Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
gerard-engelbach-poete-efface-couv- GERARD ENGELBACH Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
michel-heroult-poetes-effaces-couv-s MICHEL HEROULT Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
BERNARD JAKOBIAK Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
GERARD PFISTER Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
pierre-selon-poete-efface-s PIERRE SELOS Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
FRANCOISE THIECK Portrait, Bibliographie, Anthologie 15 €
 


Copyright © 2017 Le Nouvel Athanor. Tous droits réservés.