C’est justement quelque chose qui a été quelque peu effacé, que ce soit dans l’historiographie française elle-même, surtout après la crise des mutineries de 1917 et l’échec de l’offensive Nivelle, mais aussi dans l’historiographie anglo-saxonne, où on parle plus de leurs combats à eux - les Britanniques sont très fiers de la bataille d’Amiens et des “100 jours” avant la victoire, et à lire certains historiens Américains, on a l’impression que ce sont eux qui ont gagné la guerre, ce qui est évidemment exagéré.Ce n’est pas tant l’armée, mais la France en tant que nation, qui a été victorieuse, de par son industrie, sa puissance économique, sa capacité à armer d’autres démocraties : on équipe l’armée serbe, l’armée roumaine, les Grecs et les Américains. Propulsion nucléaire et souveraineté nationale : la question du porte-avions, La violence de l’action par Clinton Romesha (Bataille de Keating)États-Unis/Europe des modèles en miroir par Olivier ChopinPutain de Mort de Michael HerrLes guerres scélérates de William BlumFalloujah de David Bellavia, Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. elle le fait plutôt bien à en croire Wikileaks dont nombre de câbles Prenons d’abord le porte-avions Charles de Gaulle. On peut dire sans exagérer, que les Américains, en assumant une large partie de la défense du continent européen, paye ainsi indirectement nos sacro-saintes sécurités sociales alors qu’eux-mêmes n’en disposent pas ! Ou alors, cesser de mordre la main qui la protège. France aurait beaucoup à perdre. Foch n’a pas forcément été un grand tacticien, mais il a été bon chef du commandement interallié. C’est lors de la bataille de Picardie en mars 1918 que ces innovations se révèlent véritablement au grand jour pour la première fois : la puissance de l’offensive allemande qui perce en profondeur le front britannique, et l’armée française qui vient rapidement au secours de leurs alliés. L’armée de 1914 est encore celle du 19e siècle, pas très différente de celle de Napoléon, fondamentalement (fantassins à pied en tenue colorée, tous armés d’un fusil, des cavaliers qui se battent à l’arme blanche, une artillerie qui ne tire que sur ce qu’elle voit). Cela nous amène à constater une divergence de doctrine telle qu’elle a été mise en évidence par Kagan, qui peut être considéré comme un des chefs de file néoconservateurs qui a traîné ses guêtres dans les administrations présidentielles de Reagan à Clinton. Oui, l’OTAN, et par extension le bloc occidental, doit prendre la pleine et entière mesure de cette menace. Les Français ont une expérience qui remonte à la bataille d’Alger, qui est une victoire qui plus est. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Il y a toute une petite guerre du renseignement qui se développe, particulièrement en 1917, dans les fronts relativement calmes. seuls véhicules de déminage sont américains, les fameux Buffalo mis au point en espionnage industriel leur fait subir, « bien plus importants que la Chine Une fois les litanies pacifistes passées, et les allégeances de chacun dévoilées, quel serait l’intérêt de la France de sortir de l’OTAN ? Dès le début de la guerre, 40% des généraux sont virés. « Qui veut la paix prépare la guerre » disait le romain Végèce. hors d’état de voler, Manque de pièce de rechange aussi bien dans La France porte l’effort principal de l’année 1918 ; c’est elle qui sauve l’armée britannique en mars 1918, c’est elle qui ensuite supporte pratiquement toutes les charges des offensives allemandes, et dans un troisième temps, l’armée française se réengage massivement, à l‘automne 1918 en participant activement à la contre-offensive. L’aspect tactique et technique de la guerre a été un peu oublié. Les USA. L’arsenal militaire de cette armée comprend entre autres 41 avions de chasse, 197 hélicoptères dont cinq destinés au combat aérien et plus de 1100 véhicules blindés militaires. Fin 1917, deux grandes innovations - l’une allemande l’autre française - vont être caractéristiques des batailles de 1918 : d’un côté, l’artillerie allemande, avec une puissance de choc considérable, capable de percer le front, et de l’autre cette réserve française très mobile, capable de se déplacer à n’importe quel endroit du front. Chaudières et catapultes : les enjeux techniques du prochain porte-avions. Liberté et rationalité : sommes-nous dotés du libre arbitre ? Comment expliquer cela à nos soldats ? La France, d’ailleurs, espionne ses partenaires aussi. Quel pays
Mais aujourd'hui l'armée française est mal-aimée dans son pays, beaucoup de gens la traite de minable du à sa défaite de 1940, mais cela c'était il y a 70 ans, donc taisez-vous et aimez la. L’armée allemande est dans un état catastrophique, la plupart de ses avions, qu’ils soient de transport ou de combat, ne sont même pas en capacité de voler. qui constituent la flotte de transport de l’armée de l’air allemande était tous Sans catapulte à vapeur, c’est impossible. Les USA ont mis à disposition leurs propres moyens afin que nos pilotes puissent continuer de s’exercer et apponter avec leurs Rafales sur des porte-avions US. L’armée indonésienne possè… Erdogan maintenu au sein de l’OTAN ne peut pas tout se permettre, alors que si les liens sont rompus, des barrières seraient levées…. De plus, elle est totalement farfelue : il y a par exemple 20 672 vaches et 547 mules et une trentaine de buffles. L’Allemagne vit sous le coup de la pax americana avec de nombreuses bases de l’OTAN sur son territoire. En cette année centenaire, c’était donc le bon moment de faire paraître ce nouvel ouvrage. Les Russes, dans leur seul et antique porte-avions n’ont guère cette technologie, raison pour laquelle leur pont est incurvé afin de faire office de rampe, mais leurs avions ne peuvent pas décoller avec leurs capacités maximums. Traités de paix 1919-1923 : quels sens, cent ans après ? Cependant, nous avons déjà eu droit aux cris d’orfraie de nos souverainistes suite à la décision de remplacer le Famas par le HK allemand. Le simple fait par exemple de réquisitionner tous les chevaux en Allemagne, finit par faire s’effondrer l’agriculture allemande.Le front d’Orient est un front secondaire, pour tous. Le char devient d’une importance capitale, et le modèle FT 17 est clairement l’un des facteurs matériels de la victoire finale. C’est peut-être une des raisons qui ont poussé les Français à accepter la demande d’Armistice des Allemands en novembre 18, car à ce moment la victoire était française. Les forces spéciales ont du matériel israélien de la firme Elbit. L’une de ces opérations “coup de main” a été particulièrement décisive en juillet 1918, puisqu’elle a permis de mettre en échec une offensive allemande imminente. Regroupés au sein d’une fascinante mouvance se côtoient ainsi des gens qui ne devraient même pas se parler. La France est une puissance nucléaire ; elle occupe, en quantité de charges explosives, la quatrième ou cinquième place dans le monde (après les États-Unis, la Russie, la Chine et, peut-être, Israël). Tout simplement car les Américains ont mis à notre disposition leur technologie de catapulte à vapeur. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Le Kouznetsov russe ? Kagan écrivait en 2002 que les États-Unis sont du côté de la puissance, assumée et rendue nécessaire par la violence et le désordre du monde dans lequel ils vivent, tandis que les Européens sont du côté de la faiblesse, vivant dans un « paradis » fictif rendu possible au demeurant par la protection que les premiers apportent aux seconds. Concernant l’artillerie, les lance-roquettes multiples, au On multiplie des expériences à coup d’hommes, avec pour doctrine l’attaque brusquée ; il faut percer, à tout prix, à tous les endroits du front. En réalité, il se sont affaiblis un peu partout, car ils ont mobilisé toutes leurs forces pour les grandes offensives de mars et avril 1918, et ils dégarnissent les autres lignes de front, hormis la frontière russe, où malgré l'Armistice avec la Russie, 1 million d’hommes sont toujours mobilisés. La lâcheté politique française s’est encore accentuée après l’embuscade d’Uzbin qui laissera 10 soldats français sur le carreau, confinant ainsi pour de bons les forces françaises dans leurs bases, alors que les Américains accusèrent des pertes bien plus nombreuses dans la défense d’avant-postes comme celui de Keating. Il faut aussi relever que l’un des points forts de la France, c’est que l’on autorise une opposition au sein même de l’armée, avec des débats intra-militaires entre généraux, ce qui permet de confronter des points de vue, et de changer de stratégie en cas d’échec. L’année 1915, c’est le pire de l’armée française. Penser que la France est investie d’une mission universelle, c’est du gauchisme mental au même titre de raisonner droit de l’homme en matière de géopolitique. En 1918, on a autant de camions que toutes les autres armées du monde réunies. Par contre L’armée française manœuvre bien pour se faire remplacer par un état voisin ou les casques bleues dans le cas échéant. Retrouvez l'émission en réécoute gratuite et abonnez-vous au podcast ! de maintenir un haut degré de préparation de notre Marine. Le scénario se répète cruellement au Levant. Cette somme doit également servir à acquérir des équipements spécifiques (dans le domaines des transmissions, notamment) et ce n’est que le début. La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ? Compte-rendu de l’atelier "le numérique 14/18", Les Assises pédagogiques du Centenaire à Bordeaux du 25 au 27 mars, Les Petits Artistes de la Mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants, "Du bleuet dans les yeux" pour les élèves de Brossolette, Remise des prix nationaux du concours scolaire "Les enfants pour la paix" - Du traité de Versailles à la paix aujourd’hui, Compte rendu de l’atelier "L'éducation musicale et les commémorations du Centenaire", Compte rendu de l’atelier "Histoire et historiographie de la Grande Guerre réinterrogées à l’occasion des commémorations ? Pétain fut un remarquable organisateur, il est celui qui avait la meilleure vision de la guerre et de son évolution. C\\'est vraiment une amertume qu\\'on soit encore à ce stade, à se prononcer sur la création d\\'une Force de Sécurité Publique ou de la reconstitution des Forces Armées d\\'Haïti. En l’occurrence, les Américains n’ont jamais rechigné à sortir sur le terrain et à l’occuper afin de garder les routes et les lignes de ravitaillement ouvertes. Mais pourquoi ? La résurgence de la menace russe, les tribulations nord-coréennes et l’avènement de la Chine sont à prendre en compte. Un atout indéniable qui permet au pays d’être l’un des rares à pouvoir déployer très rapidement des milliers d’hommes à l’équipement performant en … Aujourd’hui, nous ne maîtrisons toujours pas la technologie des catapultes à vapeur que les Américains sont passés à la prochaine génération : les catapultes électromagnétiques. L'armée française est-elle puissante ? Le vrai point fort de la France, dès 1917, ce sont les machines, avec une industrie qui tourne à plein rendement. alignés sur le papier, à peine 9 sont en état de marche. C’est justement quelque chose qui a été quelque peu effacé, que ce soit dans l’historiographie française elle-même, surtout après la crise des mutineries de 1917 et l’échec de l’offensive Nivelle, mais aussi dans l’historiographie anglo-saxonne, où on parle plus de leurs combats à eux - les Britanniques sont très fiers de la bataille d’Amiens et des “100 jours” avant la victoire, et à lire certains historiens Américains, on a l’impression que ce sont eux qui ont gagné la guerre, ce qui est évidemment exagéré. La doctrine interarmes, telle qu’elle émerge nous pousser à une analyse froide et non un jugement de valeur. Pourtant, plusieurs choses sont à rappeler : d’abord, cela fait plus d’une décennie que l’armement individuel s’internationalise. Bilan : dans quel état est l'armée française ? Après avoir massivement utilisé les voilures tournantes sur la période allant du Viêt-Nam à la bataille de Mogadiscio, les Américains ont pu constater que l’hélicoptère n’était pas la panacée afin de projeter la troupe sur le théâtre des opérations. La première Grande Armée fut créée au Camp de Boulogne-sur-Mer le 29 août 1805 pour envahir l'Angleterre suite à la rupture de la paix d'Amiens. Revenons très vite sur le cas du Liaoning qui n’est en fait que le navire jumeau du porte-avions russe Kouznetsov racheté à l’Ukraine. Pourtant, il appartient d’analyser cette question à l’aune Oui, l’armée continue sinon à combattre, sinon à faire la police en Hongrie, dans les Balkans, en Russie du Sud. Mais depuis, les Russes ont eu Grozny, avec le premier désastre de la guerre de Tchétchénie qui deviendra un contre-exemple, et les Américains ont eu Mogadiscio (un contre-exemple également), 2 batailles à Falloujah, Ramadi, Tikrit, Sadr City, Nadjaf… Encore une fois, il apparaît difficile sinon suicidaire de ne pas profiter des nombreux comptes rendus et expériences sanglantes des Américains en la matière. Sur le CDG, les avions radars, indispensables à la sécurité du groupement aéronavale, sont américains, ce sont des Hawk-Eye. Néanmoins, à l’heure où des pays comme l’Ukraine ou la Géorgie manifestent un fort désir de rentrer, avec une mise à niveau de leurs armées qui en font des alliés sûrs, la question reste de mise, non pas pour les Turcs, mais pour nous, occidentaux. rage-culture.com/pourquoi-la-france-est-plus-puissante-en-restant-dans-lotan La moitié des pertes françaises, c’est août 14 et octobre 15. Cela nous amène au point suivant : la prise en compte de la menace islamiste. Il faut reconnaître un sous-investissement endémique des États en Europe en matière de Défense – seule la France respecte le minimum préconisé par l’OTAN, à savoir 2% du PIB alloué à la Défense – depuis des décennies. On l’oublie souvent, mais les Américains sont équipés de matériel français, du matériel retiré à l’armée française. D’ailleurs, ces pétromonarchies répriment avec la plus grande violence les mouvements islamistes jugés trop radicaux chez eux. Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque). Bien sûr, mais à quel prix ? De deux choses l’une : 30 ans d’écart séparent la conception du Liaoning du Shandong, et pourtant, aucune modification majeure n’a été apportée. Pétain c’est l’inverse, et c’est étonnant d’ailleurs de voir comment ces deux hommes ont pu sortir victorieux, avec des tempéraments si opposés - Pétain qui tempère un peu les excès de Foch, et Foch qui stimule Pétain, de nature plus prudente. Il y a cette idée de rendre justice à l’armée française, qui reste quand même l’artisan principal de la victoire, il ne faut pas l’oublier. Autre bonne nouvelle, la France est aujourd’hui considérée comme la première puissance militaire d’Europe, une place qui était occupé… Cela enlève tout intérêt au porte-avions, si ce n’est de faire du cinéma. Les « véhicules à haute mobilité » sont tous suédois, Pétain fut un remarquable organisateur, il est celui qui avait la meilleure vision de la guerre et de son évolution. Elle est la plus performante, car elle est la plus moderne, la plus industrielle. C’est le chef qu’il faut en 1917, très clairement, et à l’époque il devient vite très populaire - il a la réputation de faire l’économie des hommes, d’être proche des soldats, en modifiant leurs conditions de vie. En cette année centenaire, c’était donc le bon moment de faire paraître ce nouvel ouvrage. Il y a aussi un travail à faire sur nous-mêmes Européens. . La France peut-elle se passer de ce retour d’expérience à grande échelle, elle qui ne connait que des engagements limités depuis 30 ans ? Non ce n’est pas par manque de moyens, on pourrait très bien y envoyer un groupe de combat comme au Mali. de la notion de puissance, et non de la notion politique. Il y a aussi cette idée qu’il faut finir la guerre vite, maintenir la pression sur les Allemands, et garder un esprit offensif. Cette capacité de projection, aucune armée au monde ne la possède. Toutefois, la France figure en tête du trio du fait de sa puissance nucléaire et de son armée la plus puissante d'Europe. Par le passé, la présence de la Turquie dans l’Alliance se justifiait aisément : puissance musulmane mais laïque, elle jouait le rôle de tête de pont stratégique au Proche Orient. Imaginons dans 5 ou 10 ans une sortie de l’OTAN avec une France isolée qui chercherait à défendre ses Zones Economiques Exclusives sans l’appui de nos alliés ? J'ai longtemps pensé que l'armée française avait ... c'est à dire qu'elle a les outils nécessaires pour infliger des dommages irréparables à toute nation qui l'agresserait. Plus important encore, les marines de guerre prendront une part prépondérante dans les confrontations de demain. Puisque tout le monde écoute tout le monde, la seule chose à faire est de se protéger, et les lamentations n’ont jamais empêché les interceptions de communication. Le groupe de combat d’infanterie moderne n’est pas très différent de celui de 1918 ; si vous prenez un sergent de 1918 qui commande un groupe, pour le téléporter au sein d’un régiment français d’aujourd’hui, il ne sera pas vraiment perdu, alors que si vous le renvoyez en 1914, il ne saura plus quoi faire. Il est vrai que si la guerre avait continué jusqu’en 1919, la répartition des rôles aurait certainement été très différente ; le premier rôle aurait clairement été tenu par les Américains. Pire, les tentatives de retro-ingénieries avec les Australiens se résumèrent à une série d’échec. particulièrement denses et technologiques. C’est une arme conçue comme un accompagnement de l’infanterie. Dans ces conditions, critiquer Trump qui entend remettre les pendules à l’heure et rappeler à l’Europe qui paye les factures, est une escroquerie qui nous mènera droit dans le mur. En 1918, on a autant de camions que toutes les autres armées du monde réunies. Des composants américains sont omniprésents et essentiels dans nos armées. Mais c’est surtout la densité de l’effort industriel français, en 1918, qui explique la réussite de l’armée française, et la rapidité avec laquelle elle parvient à monter des offensives. Les Français sont incapables d’en produire du fait du peu d’expérience Il y a aussi un rajeunissement de l’élite militaire : les généraux de 1918 ont 10 ans de moins que ceux de 1914. L’armée indonésienne occupe la quinzième place du classement desarmées les plus puissantesde la planète. L’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT) possède également du matériel provenant de nos alliés, notamment les drones, pièces stratégiques à l’importance grandissante. Ce n’est qu’à partir de ce moment d’ailleurs que les hommes sont mis au repos, que des permissions sont accordées, et un système tournant entre le front et l’arrière mis en place ; jusqu’alors les hommes étaient en attaque permanente, ce qui leur demandait un effort colossal, pour des résultats souvent minimes. Alors où sont nos carences? nombre de 55, sont tous de conception américaine. Cependant, l'armée française est surtout déployée en France avec 20 150 militaires déployés dans l'Hexagone et dans les régions d'outre-mer. Non, la menace est déjà parmi nous, et Daesh n’a qu’à se servir parmi le réservoir de millions de gens qui vivent en Occident tout en nous haïssant profondément. La France est-elle encore une grande puissance militaire ? C’est rendre aveugles nos pilotes. du 15 juillet 2013 par en replay sur France Inter. Marine Nationale de pouvoir s’aguerrir au contact d’environnements tactiques Cela retarde le plan d’action du général Franchet d’Espèrey, qui était de foncer sur Vienne. Violée par des soldats dans un pays où l'armée est toute puissante, Thein Nu vient de remporter une victoire rare au terme d'une bataille judiciaire de plusieurs mois en faisant lourdement condamner ses agresseurs par un tribunal militaire. C’est aussi pour cela que j’ai souhaité écrire ce livre, pour décrire et expliquer le plus clairement possible l’enchevêtrement des évènements. Oui, après la première bataille de Champagne en 1915 s’opère une vraie rupture. Sommes-nous à la remorque des Américains ? Ces chars contribuent aux succès de l’armée française dans les derniers mois de la guerre, et il y a eu une accélération de leur utilisation jusqu’à la fin ; la moitié des engagements français de chars se fait au courant du dernier mois de la guerre. l’Allemagne étaient tous en cale sèche pour problème technique. Les Allemands sont plus occupés à faire la chasse aux fantômes nazis dans leur armée que d’en construire une pleinement apte à répondre aux défis à venir. Il explique avec précision que les financements d’Al Shabab ou d’Al Qaeda ne viennent pas des pétromonarchies qui se livrent à des luttes d’influence sans merci (axe Doha-Teheran contre axe Ryad-Dubaï-Tel Aviv), mais bien… Des mosquées d’Angleterre et de toute l’Europe. Le deuxième évènement décisif de l’année 1918, c’est en septembre avec la rupture de la ligne défensive Hindenburg, ligne qui est le dernier atout, le dernier espoir de l’Allemagne - les Alliés la prennent en deux semaines, alors que les Allemands avaient résisté tout au long de l’année 1917. Sa mise en service date de 1972. sur le terrain. Il y a aussi des initiatives personnelles, du sniping dans le. Il y a cette idée de rendre justice à l’armée française, qui reste quand même l’artisan principal de la victoire, il ne faut pas l’oublier. Oui, c’est cette mobilité opérative qui fait la force de la France - on est capable de transporter très vite des forces d’un bout à l’autre du front, ou de renforcer très vite des points du front avec des unités très mobiles, qu’on est les seuls à posséder pratiquement, en quantités importantes (les divisions aériennes, les bataillons de chars, l’artillerie automobile...). Le deuxième évènement décisif de l’année 1918, c’est en septembre avec la rupture de la ligne défensive Hindenburg, ligne qui est le dernier atout, le dernier espoir de l’Allemagne - les Alliés la prennent en deux semaines, alors que les Allemands avaient résisté tout au long de l’année 1917. L'armée française sera, ... En outre, l'armée US est aujourd'hui "en forme", ce qui se manifeste dans la "lutte contre le terrorisme" en Irak et en Afghanistan depuis déjà 15 ans. Encore aujourd’hui, les Français sont incapables d’en produire. * Michel Goya, Les Vainqueurs, éditions Tallandier, 320 pages. Pour cela, je conseille l’excellent livre de Morten Storm, Danois ex-djihadiste converti repenti. Le « tout hélicoptère » a vécu. Une performance industrielle qui est due aussi au soutien américain, une aide commerciale offerte avant même qu’ils n’entrent dans la guerre, ce qui permet de concentrer tous les efforts sur l’industrie de guerre, et notamment dans certaines industries de pointe, dans lesquelles les Français sont très forts, à ce moment-là ; en communication par exemple, mais surtout toutes les industries à moteur (automobile, aéronautique), qui vont faire toute la différence. La doctrine actuelle doit consister avant tout de débusquer l’ennemi parmi nous. Comment, dès lors, justifier un retournement d’alliance ? A leur place, on fait monter des colonels qui réussissent. Eisenhower avait coutume de dire « les amateurs parlent de tactique, les professionnels parlent de logistique ». Si j'dis pas de conneries, il me semble que l'armée française est reconnue pour être la meilleure du monde en temps de paix (comme on a jamais … Lors de périodes récentes, les 14 Airbus A400M Le pays dispose de 4.426 chars, 2.185 avions, dont 590 de combat et 295 navires. Le Famas souffre d’une sombre réputation. Aujourd’hui, l’impérialisme islamiste d’Erdogan est un ennemi et non un allié. Et d’abord, question bête, avons-nous les moyens de sortir de l’OTAN ? l'armée française est peu nombreuse mais une des mieux entrainées au monde avec l'armée américaine et l'armée israélienne - page 2 - Topic L'armée française est elle puissante … En 2018, décision a été prise de lancer un second porte-avions pour remplacer le CDG qui sera désarmé à l’horizon 2040. Ces drones d’observation seront armés prochainement afin de fournir un appui plus important. Michel Goya : "En 1918, l'armée française est la plus puissante du monde", Ce livre est la suite logique de ma thèse d’histoire, commencée en 2001, qui porte sur la manière dont l’armée française a évolué pendant la Première Guerre mondiale, et que j’ai développée dans mon livre paru en 2004. , aux éditions Tallandier. Après tout, la proximité géographique de l’Ukraine pourrait aisément compenser un retrait turc à l’heure où les avions otaniens peuvent parcourir des dizaines de milliers de km avec une chaîne de ravitaillement adéquate. Ici aussi, on voit mal comment la France pourrait s’en sortir seule, et tout retour d’expérience, toute coopération avec nos alliés semblent essentielles et stratégiques. Disons-le clairement, sans le soutien américain, la France reviendrait 30 ans en arrière militairement parlant, que ce soit en terme de matériel, qu’en terme de doctrine. C’est le chef qu’il faut en 1917, très clairement, et à l’époque il devient vite très populaire - il a la réputation de faire l’économie des hommes, d’être proche des soldats, en modifiant leurs conditions de vie. La marine, et en particulier l’aéronavale, a le plus à perdre d’une sortie de l’OTAN. un désert ou le cercle polaire. En 1918, on maîtrise la troisième dimension, que ce soit par l’aviation ou par l‘artillerie capable de tirer à longue distance, et surtout la motorisation ; les fantassins de 1918 ne marchent presque plus, il sont transportés en camion, sont tous spécialisés. Il apparaît aussi nécessaire de se laver le cerveau des croyances consistant à penser que les pétromonarchies du Golf (Or Qatar et Iran) financent le terrorisme. diplomatiques révèlent que les Allemands se plaignent des dommages que notre Le Charles de Gaulle français, mise en service en 2001 dispose lui de 40 aéronefs. Il n’est ni pire ni meilleur dans ses pratiques de ce que nous faisons, de ce que font les Russes, les Chinois, les Israéliens, les Indiens. La coalition formée par l'Angleterre, l'Autriche et la Russie changea les plans de ce débarquement, l'armée faisant alors mouvement vers l'Autriche. Il y a donc un lourd travail à faire de ce coté. Ce livre est la suite logique de ma thèse d’histoire, commencée en 2001, qui porte sur la manière dont l’armée française a évolué pendant la Première Guerre mondiale, et que j’ai développée dans mon livre paru en 2004 De chair et d’acier, aux éditions Tallandier. Les drones Reaper embarqués dans le CDG sont encore et toujours de fabrication… américaine. Le néo conservatisme est transversal à la politique américaine, le résumer à un seul courant est donc réducteur, mais ce n’est pas le sujet de l’article. Trop de pièces, trop coûteux à l’entretien… Aucune autre armée ne l’a adoptée massivement, mis à part quelques unités sénégalaises, indonésiennes, serbes ou vénézuélienne, lui préférant des armes plus répandues et moins onéreuses. D’un point de vue organisationnel, c’est quelque chose d’assez remarquable et inattendu en réalité, étant donné que beaucoup de régions industrielles sont occupées par les Allemands. Honnêtement, a-t-il tort ? Tout comme le porte avions chinois Liaoning. Armée de conscription, elle succéda à l’Armée des côtes de l'Océan. Il y a aussi des initiatives personnelles, du sniping dans le no man’s land. Nous avons tous en tête le scandale de 2013/2014 sur les écoutes de la NSA. Serions-nous plus forts, plus puissants ? Cette rapidité surprend les Allemands, qui vont dorénavant concentrer leurs efforts sur l’épuisement de ces réserves françaises. Industries militaires