C'est à la fois un écrivain, un scénariste, un parolier, un metteur en scène et parfois un acteur. Les Rois financent les expéditions qui sont souvent très longues et causent la perte de beaucoup d'hommes. La statue sert, à la base, à montrer l'art indien au pugilat, donc à arguementer la thèse de Sépulvéda, mais elle sert aussi à montrer les sentiments des Indiens lorsque le légat ordonne à ce qu'on tape dessus avec une masse en fer pour faire réagir les Indiens.   Sépulvéda (Juan Gines de) : Opposant principal de Bartolomé de Las Casas, il est convaincu que les Indiens n'ont pas d'âme. Après une. Mais Las Casas emporte d'adhésion de son auditoire vu que. Le légat du Pape : C'est est un cardinal italien qui représente le Pape. Il se retire au couvent de San Gregorio à Valladolid. 2007 : Les Fantômes de Goya, co-signé avec Milos Forman Puis la dernière plaidorie de Las Casas et celle de Sépulvéda. de nombreuses preuves sont apportées des témoins sont convoqués (sculpture, colon, famille indienne, bouffon), Source de l'image : http://multimedia.fnac.com, Créer un site gratuit avec e-monsite Il pense que les. Leyla : 1.Titre : La Controverse de Valladolid 2.Auteur : Jean Claude CARRIERE 3.Date de première publication : 1992 4.© Flammarion, Etonnants Classiques , 2006 5.Genre : Théâtre 6.Registre : Polémique 7.Résumé. Cela montre donc au Légat et au Supérieur que les Indiens sont des fils de Dieu. De nombreux textes émanent soit de la couronne, soit de l'église qui tentent de réglementer le statut des Indiens. Ses fonctions dramaturgiques et argumentatives. - Oh, tout nous est bon. Jusqu'au moment où Sépulvéda fait venir cette idole des Indiens. Las Casas est choqué et révolté par les horreurs que les Espagnols ont fait subir aux Indiens : (l. 155), « LEGAT. LAS CASAS. La conquête sanglante des Amériques se poursuit, les conditions de vie des Indiens restent difficiles. Le sujet de La Controverse de Valladolid est les Indiens des nouvelles terres (controverse : dscussion argumentée, contestation sur une opinion, un problème, un phénomène ou un fait.). Quelques fois on les embroches par groupes de treize, on les entoure de paille sèche et on y met le feu. Bartolomé de Las Casas défend la cause Indienne. Vient ensuite la présentation des preuves. 2007 : Les Fantômes de Goya, co-signé avec Milos Forman, 2007 : L'ordre du monde, avec Lorette Nobécourt. Le roman de Jean Claude Carrière est un roman historique. Hernando Cortés (Cortez) : ». LAS CASAS. L'enfant se fait capturer puis menacer pour que le supérieur, Sépulvéda, le légat et Bartolomé de Las Casas puissent voir la réaction de ses parents. En effet, la conclusion est que les Indiens ont bien une âme, et donc ne sont pas susceptibles d'être réduits en esclavage. Il a appuyé sur le mot « millions », ce qui provoque de nouveau ce mince sourire sur les lèvres de Sépulvéda. C'est un bouffon de la cour, le meilleur.   Las Casas a été le premier prêtre ordonné dans le « nouveau monde ». Au départ, la Controverse de Valladolid était un roman.   Mais la conquête continue, et le mélange des deux cultures indienne et espagnole n'est pas parfaite vu que les conditions de vie des Indiens restent difficiles. Ici par "dispute" on entend "débat" ou bien controverse (d'où le titre). Mais le fer surtout, car la poudre est chère. Chacun a apporté avec lui des preuves pour argumenter ce débat : des témoins sont convoqués (sculpture, colon, famille indienne, bouffon). Les grands voyages à la Renaissance : A cette époque Charles Quint, le Roi d'Espagne interrompu provisoirement ces opérations au coût humain très lourd. La controverse et ses suites 2000 : Le vin bourru, autobiographie de sa jeunesse à Colombières-sur-Orb. Cela rend aussi la pièce plus facile à lire. Cela rajoute du suspense à la pièce pièce car c'est vraiment à ce moment là que l'on se pose des questions. C'est une attaque ad hominem. Lorsque tout le monde est présent il s'exprime et explique alors son point de vue sur les Indiens : “Ils sont faibles de corps, ils meurent de maladies légères, ils font peu d'enfants. Elle oppose le philosophe Sepùlveda au dominicain Las Casas, défenseur des L’ Église accepte l’accession des indiens au statut d’être humain, mais l'issue de cette controverse en forme de procès légitime l'esclavage des noirs [ 1 ] . Las Casas remarque ce sourire et s'adresse directement à lui : Au départ, la Controverse de Valladolid était un roman. C'est pourquoi. Il y a une dispute entre Sépulvéda et Las Casas au sujet des Indiens : sont-ils égaux aux espagnols ou sont-ils inférieurs? Elle opposera à Valladolid le frère Bartolomé de Las Casas, qui plaidera tout au long du livre en faveur des Indiens, à Juan Ginés de Sepúlveda, le philosophe, qui argumentera et expliquera en quoi ce peuple doit être colonisé.   Ce coup de théâtre anime le débat. du Mexique. Malheureusement ils sont souvent contradictoires. Il passe un accord avec la cité voisine Cempoala qui refuse de livrer aux Aztèques des jeunes gens destinés au sacrifice. Il a fait l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud. Car selon lui une personne est dotée de rire, si les Indiens ne savent pas rire cela voudrait dire qu'ils sont pas des fils de Dieu. Les historiens le disent « le meilleur marin » et comme un grand homme de foi. Las Casas lui a fait venir un couple d'Indiens et leur fils de façon à montrer que ce sont des "humains normaux". Cela rajoute du suspense à la pièce pièce car c'est vraiment à ce moment là que l'on se pose des questions. Cependant celui qui a découvert l'Amérique (la nuit du 11 au 12 octobre 1492), est mort en pensant qu'il avait atteint son but premier : les Indes.   Las Casas est un dominicain, pro indigène, homme de terrain, il veut évangéliser les indigènes. C'est le fils de l'Indien et de l'Indienne. 2006 : Fragilité Et je n'y vois pas de quoi rire ! Cet extrait nous montre l'ardeur de Las Casas à défendre son avis et il tient à parler de ce qu'il a vu pour impressionner le légat. THE CONTROVERSY OF VALLADOLID, an exciting new masterwork by French playwright and screenwriter Jean-Claude Carri Les Rois financent les expéditions qui sont souvent très longues et causent la perte de beaucoup d'hommes. Ils se retrouvent pour délibérer sur un sujet de la plus haute importance : Son père et son oncle ont participé au deuxième voyage de Christophe Colomb vers le nouveau monde. ». - Oh, tout nous est bon. – Mais par quels procédés ? Et il e, est ainsi de tous les idolâtres. Le colon : Arrivé fraichement du Mexique, il vient car il est au courant de la dispute. Dès le début de la conquête des Amériques, on s'interroge en Espagne et dans les territoires conquis sur le sort à réserver aux Indiens : Sont-ils égaux aux espagnols ou sont-ils inférieurs ? Grâce à cette sculpture le le lecteur est invité à peser les arguments des deux camps, donc à prendre parti au débat. Jusqu'au moment où Sépulvéda fait venir cette idole des Indiens. La concentration de l'information ne permet pas de détours, ce qui créer un sentiment d'urgence et de tension chez le spectateur. Il fait paraître à Rome en 1543 un ouvrage (Les Justes Causes de la guerre) dans lequel il justifie les guerres menées contre les Indiens. Son érudition et sa pénétration d'esprit (perspicacité) nous seront précieuses.” Las Casas lui fait office d'avocat de la défense : “Frère Bartolomé de Las casas, qui connait bien les terres nouvelles et plusieurs fois manifesté ses bons sentiments à l'égard de ses indigènes.” Tous savent donc que Sépulvéda mène un baroud d'honneur. C'est seulement au XIXème siècle que la loi entérine l'égalité des Indiens et des espagnoles en termes de dignité et de droits. L'objet théâtral utilisé est une statue indienne, représentant un Dieu (Serpent à plumes). Cela rajoute du suspense à la pièce pièce car c'est vraiment à ce moment là que l'on se pose des questions. – Je vais vous le dire . La dispute qui oppose les deux hommes pendant plusieurs jours n'a aucune répercution historique (contrairement à ce qu'indique la relation de Jean-Claude Carrière) : aucune décision n'est finalement prise. Il effectue quatre voyages en tant que navigateur au service des Rois Catholiques espagnols Isabelle de Castille et Ferdinan d'Aragon qui le nomment (avant son premier départ) vice-roi des Indes, gouverneur général des îles et terre ferme qu'il découvrirait ainsi qu'Amiral. Les guerres que nous menons contre eux sont justes. Ici la dispute est dramatisée car Jean-Claude Carrière lui donne la forme d'un procès : Il se définit lui-même comme un « conteur ». Las Casas a été le premier prêtre ordonné dans le « nouveau monde ». Elle aussi est venue de Mexico par bateau. Ce coup de théâtre anime le débat. Il lui raconte comment sont et comment se conduisent les habitants des Nouvelles Terres. Il est le premiere européen à traverser l'océan Atlantique en découvrant une route aller-retour entre le continent Américain et l'Europe. C'est à la fois un écrivain, un scénariste, un parolier, un metteur en scène et parfois un acteur. Le roman, qui ultérieurement est adapté au théâtre et à la télévision, se fonde sur des faits historiques situés vers 1550 . 2003 : Les années d'utopie C'est à la fois un écrivain, un scénariste, un parolier, un metteur en scène et parfois un acteur. En bref, La Controverse de Valladolid propose une interprétation romancée de faits historiques, mais aussi et surtout un débat plein de rebondissements. Il est venu par bateau de Mexico. Il y a une dispute entre Sépulvéda et Las Casas au sujet des Indiens : s. ont-ils égaux aux espagnols ou sont-ils inférieurs? C'est un exercice oratoire, nécessairement très statique puisqu'il y a plus de paroles que d'actions. En fait, le verdict final ne contient que peu de suspense : on apprend vite que le pape est en faveur de l'adoucissement du sort des Indiens, et tous les personnages en sont conscients. à l'initiative du pape Paul III et sous l'arbitrage de son légat Salvatore Roncieri, se tient dans un couvent de Valladolid un débat en 1550. L’auteur de ce roman est Jean-Claude Carrière, l’œuvre traite, comme son nom l’indique, de la controverse qui a eu lieu à Valladolid sur le statut qu’il fallait donner aux Indiens. Son père et son oncle ont participé au deuxième voyage de Christophe Colomb vers le nouveau monde. Si en plus il faut les payer autant renoncer aux Indes.”. Fiche auteur : Jean-Claude Carrière est né en 1991, dans une famille de viticulteurs. la prémière plaidorie de Las Casas, La Controverse de Valladolid est un roman dramatique français de Jean-Claude Carrière paru en 1992 aux éditions Le Pré aux clercs. La controverse voit s'affronter le point de vue conservateur du chanoine Juan Ginés de Sepúlveda et celui humaniste du dominicain Bartolomé de Las Casas. 2004 : Détails de ce monde 1962 : L'Alliance C'est aussi le chanoine de Cordoue, meilleur helléniste de son temps et un grand commentateur d'Aristote. Le débat est constitué d'une première plaidorie de Las Casas, puis de celle de Sépulvéda. Il témoigne mais est neutre et voit les choses assez justement. Lui aussi est arrivé par bateau de Mexico, il est vêtu comme ses parents. Il lui raconte comment sont et comment se conduisent les habitants des Nouvelles Terres.